mercredi 6 janvier 2021

Parution d'un article "Les publics de Nancy Storace (1765-1817)" (Classiques Garnier, 2020)

Les Publics des scènes musicales en France (XVIIIe-XXIe siècles),  Classiques Garnier

Dans les actes du colloque Les Publics des scènes musicales en France (XVIIIe-XXIe siècles), est inclue une analyse sur Les publics de Nancy Storace (1765-1817). Cercles, figures et ruptures, coécrit par Emmanuelle Pesqué et Jérôme Pesqué.

Il revient sur les relations qu’a entretenue la cantatrice, amie de Mozart et de Haydn et créatrice du rôle de Susanna dans Les Noces de Figaro de Mozart, avec ses différents publics continentaux (Italien, Viennois, Français) et britanniques, que ses spectateurs aient été princiers ou aristocrates, ou encore placés au poulailler….

 Les publics de la cantatrice anglaise Ann Selina Storace (1765-1817) recoupent tout le spectre social. Il faut donc parler de cercles de publics, eux-mêmes s’organisés par strates et dont les interactions avec la chanteuse se font aussi au sein d’un système de représentation où l’auditeur est lui-même partie prenante d’un jeu social. Avec les nostalgiques de l’âge d’or des Lumières, Storace a trouvé aujourd’hui un dernier public qui rêve à la légende de ses relations avec Mozart.

 

La cantatrice Ann Selina Storace et ses publics


 Cet article est disponible dans l’ouvrage complet papier ou peut être téléchargé à l’achat sur le site des Classiques Garnier.

 

Emmanuelle Pesqué

lundi 28 décembre 2020

Un article sur Nancy Storace dans "Entre Opéra & Droit" (LexisNexis, 2020)

Entre Opéra & Droit, LexisNexis 2020

Avec la parution de cet ouvrage collectif dirigé par Mathieu Touzeil-Divina, ce sont les passerelles entre le droit et l’opéra qui sont à l’honneur dans ce beau livre très abondamment illustré, grâce aux interventions de juristes, artistes lyriques, chercheurs, musicographes et professionnels de l’opéra ou de droit. Revenant sur certaines des définitions d’un art protéiforme, retraçant une histoire éclairée dans son évolution par différents focus sur des points de droit, usages ou démêlés célèbres (comme la loge des Choiseul, l’exhumation des Boréades de Rameau, etc), cette somme d’interventions très variées revient sur certains démêlés juridiques du passé tout en éclairant le présent. La très riche iconographie, en grande partie inédite puisque tirée de collections particulières, est aussi un plaisir pour les yeux.

J’ai eu le plaisir de contribuer à quelques courtes définitions, de présenter le contrat d’engagement d’un musicien signé par le ténor mozartien Vincenzo Calvesi en 1805 et de revenir sur une polémique relative au droit d’auteur pour une aria de Stephen Storace chantée par sa sœur Nancy Storace. On trouvera également trois textes de Jérôme Pesqué, rédacteur en chef d’ODB-opéra.

Ouvrage disponible à l’achat en ligne sur la boutique de LexisNexis.

 

Entre Opéra & Droit, LexisNexis 2020
Entre Droit & opéra de quoi va-t-il s’agir ? Ne sommes-nous pas face à deux mondes antinomiques, deux sphères que tout opposerait ?

Le parti pris du présent ouvrage, richement illustré d’une iconographie en grande partie inédite, est au contraire de tisser les liens entre les territoires globalisés du Droit et de l’opéra et d’en révéler les interconnexions. Ne s’agit-il pas, après tout et dans les deux cas, de représentations interprétées du réel ?

Ce sont donc des artistes (des chanteurs, des danseurs, des metteurs en scène, des musiciens, …) mais aussi des juristes (magistrats, avocats, hommes et femmes politiques, universitaires…) qui ont accepté, à l’invitation du professeur Touzeil-Divina, d’aborder l’opéra & le Droit sous de multiples facettes entrelacées : le costume des plateaux juridique et lyrique, l’art de la danse, de la mise en scène, du droit dans un opéra, de ses personnels et de ses institutions, de son service public ou encore de certains de ses plus célèbres contentieux ; le tout, agrémenté de portraits et d’entretiens ancrés dans la réalité juridique et lyrique du quotidien.

Le présent ouvrage a reçu le soutien précieux du Collectif L’Unité du Droit, du Théâtre du Capitole, de la formation des Talens Lyriques, ainsi que l’aimable concours de l’Opéra national de Paris.

Sous la direction de Mathieu Touzeil-Divina, professeur de droit public à l’Université Toulouse 1 Capitole, avec l’amicale complicité de MM. Bernard Stirn et Christophe Rousset.

 Entre Opéra & Droit, LexisNexis 2020 sommaire

Emmanuelle Pesqué