samedi 10 février 2018

1816 – Traumatisme psychologique & partie de whist : Nancy Storace écrit à George Smart

En 1816, après sa séparation avec le ténor John Braham, Nancy Storace semble choquée par la publicité donnée à leur séparation, ainsi que par les suites judiciaires de l’infidélité du ténor. Elle semble même craindre sortir de chez elle et affronter l’opinion publique.

C’est en effet ce qu’elle affirme dans cette lettre adressée à son ami le pianiste et chef d’orchestre George Thomas Smart (1776-1867), fondateur de la Royal Philharmonic Society.



Lettre autographe adressée à George T. Smart (détail).
(Source : catalogue en ligne Schubertiade Music)


Cette lettre est commentée page 330
 de la biographie de Nancy Storace,
 par Emmanuelle Pesqué. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci de votre message. Il sera mis en ligne après modération....